Paroisse Sainte Anne des Calades : le Blog

La Traversée : retour en images

Après huit représentations les 250 acteurs bénévoles sont rentrés chez eux, émerveillés par le spectacle qu’ils ont créé et joué devant un peu plus de 5.000 spectateurs, du 31 octobre au 10 novembre 2012.

C’était l’aboutissement de deux ans de travail, sur une idée de Monseigneur Philippe BARBARIN, Cardinal, en étroite collaboration avec Marie-Cécile du Manoir, metteur en scène.

Après plusieurs mois pour concevoir le scénario, des appels à des acteurs bénévoles ont été lancés, suivis des premières répétitions à Lyon, Villefranche et quelques autres communes.

Les Caladois, comme d’habitude, ont été nombreux à répondre « présents », une bonne cinquantaine, ce qui a provoqué une très grande satisfaction au Père Geoffroy Genin, curé de la paroisse Sainte Anne des Calades. Le Père Geoffroy Genin a tenu un rôle fort remarqué dans cette création.

Quelques photos, ci-jointes, vous permettront de découvrir nos Caladois à l’oeuvre.

Ce spectacle était une véritable gageure, les acteurs ayant eu du mal à se situer dans cette mise en scène. Grande a été la découverte agréable, dans les deux derniers mois de préparation, enfin ils prenaient conscience de l’importance de leur rôle respectif dans cette immense fresque.

Les spectateurs ont été surpris par le nombre des acteurs, la qualité de la mise en scène, les importants moyens techniques employés éclairages et sons, ce qui était également un pari risqué. Tout a fonctionné normalement, sauf un incident technique d’éclairage, lors de la dernière scéance.

Cette Traversée restera comme une grande aventure très conviviale où la joie régnait dans les coulisses. Coulisses où nous retrouvions plusieurs couturières de Villefranche, pour confectionner presque cinq cents costumes.

La visite des coulisses ne laissait pas indifférent devant l’ampleur des portants garnis de costumes et du ronronnement des cinq ou six machines à coudre. Le travail des couturières était proche de celui des chinoises dans les bas quartiers de Paris, travaillant avec ardeur dans des locaux non chauffés et chichement éclairés.

Nous souhaitons qu’un DVD permettra de retrouver un souvenir vivant de ce magnifique spectacle.

Denis Forissier, le 14 novembre 2012

Voir le reportage de KTO à l’occasion de la 1ère représentation

Partager l'article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email